R U M  E U R S ...

  Le Buzz déjanté des pontons...
 

Tout ce qu’il faut savoir, de Finike à l’Andernos

retour accueil

 

Trucs et astuces

 

 

Gazette n° 07

   Vous vous êtes sûrement souvent posé la question du risque d’enroulement du bout de l’annexe dans l’hélice de votre yacht, quand vous manoeuvrez au port.


   Michel à mis au point une technique automatique de réglage de l’annexe, dite "méthode de retournement contrôlé automatique".


●    Il vous suffit de calculer la longueur du bord de votre navire. Attention, ce n’est pas la longueur hors tout, il faut tenir compte de l’arc de cercle de votre maître bau. La formule :
2R*Sin α/2, vous donnera exactement cette mesure. Une méthode plus simple consiste à prendre la longueur hors tout et d’y ajouter environ, plus ou moins , environ chouïa de 50 cm. Cà marche aussi. Vous aurez la mesure Lmy (pour Longueur de mon yacht).


●    Vous aurez aussi à mesurer la longueur hors tout de votre annexe. Là c’est plus facile, avec un bout de ficelle, vous mesurez l’annexe, puis tranquillement, au chaud dans le carré, à l’aide du mètre de couturière de votre compagne (attention, il y aura à négocier le prêt de l’outil, et certainement des compensations seront à prévoir). Cette mesure s’appellera
Ltt, pour Longueur de mon tender to.


● Prendre la mesure de la longueur entre les 2 chandeliers du milieu, appelée
L2


● Prévoir l’achat d’un mousqueton alpin solide et du bout pour l’annexe.


● La technique consiste à laisser libre le mousqueton sur la filière entre les 2 chandeliers du milieu. Si vous calculez bien la longueur du bout entre le mousqueton et l’annexe, en marche avant, votre annexe viendra juste à hauteur du tableau AR, et en marche arrière, il viendra à la hauteur du balcon AV.


● Pour ce faire, il vous faut trouver la variable
Ldb : Longueur du bout, qui se calcule très aisément grâce à la formule suivante :

                                                       Ldb = ((Lmy-(Ltt*2)-L2)/2)

Ceci vous permet de naviguer et de manœuvrer en solo sans problème.

Etonnant non ???
 

  R U M  E U R S ...  
 

C’est arrivé

 

 

Gazette n° 07

     Un grand capitaine recule en solo pour venir passer une amarre à terre dans une petite crique secrète (36.13 N 29.54 E) où l’attendent ses amis Catherine et Patrick déjà au mouillage.


     Inventeur de la "méthode de retournement contrôlé automatique", il passe ne marche AR, bien dans l’axe du point visé à côté de Eveil.


     Comme prévu, avec la vitesse en marche AR, l’annexe se retourne et file vers l’avant.
Absorbé par sa manœuvre, la télécommande du guindeau du cockpit à la main, le grand capitaine vérifie que la belle Catherine le regarde bien de ses yeux emplis d’admiration.
A la bonne longueur, et à la bonne profondeur, sur des fonds de sable d’excellente tenue, le grand capitaine déclenche la tombée du mouillage depuis son cockpit. Belle manœuvre, toute en sobriété, dans le plus grand calme. Manifestement, la belle Catherine apprécie la beauté de la manœuvre.


     Bizarrement, en tombant, l’ancre ne fait pas le "plouf" habituel, et la chaîne ne descend pas assez vite. Il y aurait il un problème ???


     Problème var !!! Le grand capitaine est en train de mouiller dans son annexe… Sous le regard goguenard de … Patrick !!!


Sûrement une erreur dans le calcul du
Ldb


NDLR : cet article n’est pas signé

 

  R U M  E U R S ...  
     
 

Test psychologique

 

 

Gazette n° 07

A faire absolument, résultats 100% garantis
 

   Vous posez des tas de questions sur la nature psychologique de votre capitaine ?
Faites lui faire ce petit test dont l’efficacité est reconnue par les sommités médicales :
Il arrive dans un mouillage, sur un ponton aux pieds d’une taverne.

   Dans la taverne se trouve une table et 7 petits sièges. Sur chacun des sièges : un petit coussin.  Sur la table : un saladier avec 5 sortes de fruits :
 

Emilie

s/y Laorana

pomme - banane – pêche – orange – fraise.

 

Quel fruit choisira-t-il ? Sa sélection vous apprendra beaucoup sur sa personnalité
 
Réponses:

●   S’il choisi la fraise : il s’agit du genre de personne qui aime manger des fraises.

   ●   S’il choisi la pêche : il s’agit du genre de personne qui aime manger des pêches.

      ●   S’il choisi l’orange : il s’agit du genre de personne qui aime manger des oranges.

         ●   S’il choisi la banane : il s’agit du genre de personne qui aime manger des bananes.

               ●   S’il choisi la pomme : il s’agit du genre de personne qui aime manger des pommes.

 

  R U M  E U R S ...  
 

Ecologie 

Hommage à la vaisselle : de Zouk à Barak

 

 

Gazette n° 07

     Je fais du camping sur Zouk. C’est Michel qui le dit et le redit à qui veut l’entendre ! Alors, faire la vaisselle, c’est de l’art…. mais écologique.


     Un pied sur la pompe “eau de mer”, et c’est l’arrivée d’eau salée et l’entretien du mollet droit : çà lave, çà rince. Et attention au produit utilisé, biodégradable SVP, du moins c’est ce qui est écrit sur le flacon. Viens ensuite le rinçage ‘’eau douce’’, un petit coup sur la pompe de gauche. C’est sûr, ce mollet sera moins musclé ! Car l’eau douce doit être utilisée avec parcimonie. Puis la vaisselle sèchera au soleil et brillera de tous ses éclats, avant sa mise au vaisselier où elle paraîtra bien moins éblouissante.


     Un soir, nous sommes de sortie sur Barak, le bateau de Bernard. Belles boiseries vernies, tapis de chez Mehmet, nappe sur la table, Bernard reçoit…


     On boit, on mange, on s’amuse, quelques plaisanteries du style ‘’décorer’’ fusent en turc. Le temps passe agréablement. Repas terminé, Bernard débarrasse la table de ses assiettes et couverts. Les verres ne sont pas encore vidés, la soirée n’est pas finie, ils seront encore remplis maintes fois…


     Bernard se poste devant son évier, tel un chef d’orchestre devant son auditoire. Son numéro commence, l’eau coule abondamment, ses bras s’agitent, et pendant ce temps là la conversation continue. Je m’étonne : “tu utilise de l’eau chaude ?”. “Eh oui, il faut que çà brille”, et çà brillera ! Ah les garçons ! Ils m’étonneront toujours !


     Derrière l’évier, la valse continue. Bernard s’active, sort un torchon propre, l’agite, essuie, recommence. Les assiettes reluisent et Bernard nous éblouit et enfin les range bien calées, dans des placards biens vernis.


     Tout est en place, ses bras s’arrêtent, l’homme se calme et se rassied près des filles ébahies et des hommes épatés, mais aussi un peu irrités de nos airs. L’ambiance reprend, les verres se remplissent, les plaisanteries voltigent…

     Je rentre à bord et murmure “hé ben Zouk, si t’avais vu çà !”, et le doux clapotis de l’eau m’endort…
 

  R U M  E U R S ...  
 

C'est l'époque des cadeaux

 

 

Gazette n° 08

     Cette année, je me charge du cadeau maternel. Mon idée est de rassembler "des fonds" pour offrir à notre mère (notre, car nous sommes 6 sur le coup) un week-end à "la capitale" avec au programme, l'expo sur l'Egypte.


• Je lance le projet et tout le monde est d'accord. Je recueille des réponses enthousiastes et très encourageantes.
     ◊   Tout baigne, ça roule...le seul bémol étant de demander à la 1ere concernée...son accord, pour faire les réservations nécessaires. A peine ai-je fini de formuler ma devinette-cadeau, que j'entends sa réponse:
    ◊   C'est non !!! et je tente de faire bonne figure malgré ma déception.
Mais le concept est intéressant car ma mère pense à une autre destination pour un week-end de rêve:


• Passer 2 jours avec Bernadette, la sainte, pas l'autre...
    ◊   Et pas question de faire un détournement de destination, en proposant un week-end de remise en forme, un stage de poterie, 2 jours pour se faire plaisir,... Rien de tout cela ne l'enchante.
    ◊   Ça sera Bernadette sinon rien.
    ◊   Je tente de l'infléchir car la grotte qui n'est pas extensible *, a besoin d'être rénovée, la municipalité envisage d'en construire une autre avec rond-point assorti, Lourdes a changé, on ne reconnaît plus rien, etc...
    ◊   Mais...ça sera Bernadette, sinon rien.


• J'ai du transmettre ce changement de destination à ma fratrie et personne n'y a répondu, j’y décèle une nette désapprobation.


     A chaque chose, malheur est bon, j’ai appris que Bernadette a son site, et en cliquant sur la petite grotte, on visite le lieu Saint. Pour en revenir "à la forme ", la participation s'élève à ce jour à...rien et je me retrouve seule pour financer un week-end chez la petite Soubirous.
Les sponsors renâclent et moi, je trinque! A moins d'un miracle, j’autofinancerai ce pèlerinage avec, en option, la garantie du paradis, contre remboursement...ça vaut le coup! Non?

 

  R U M  E U R S ...  
 

Ne laissez pas trainer de couteaux à bord !

 
     

Gazette n° 08

C'est nous les gars de la marine...


   Une femme a entendu son hamster femelle chanter cette célèbre chanson dans sa petite cage.

   Etonnée, elle a sorti un canif et éventre l'animal pour voir si par hasard, elle n'avait pas avalé un magnéto.

   Eh non... cette jeune femme ignorait que dans les corps des hamsters dames, y'a des marins qui chantent.
 

  R U M  E U R S ...  

Gazette n° 08

Sans commentaire

 

     

retour accueil